Les élèves étrangers apportent leurs couleurs différentes à l’école. Leur présence dans les classes offre aux enseignants des occasions de susciter des échanges sur la culture de l’autre, de demander des présentations sur des thèmes du pays d’origine de l’élève. Ils contribuent de manière vivante et pragmatique à accroître les connaissances, notamment en géographie des élèves québécois.

De manière générale, les élèves étrangers contribuent à réduire les préjugés à l’égard de la différence, à abaisser les barrières entre les cultures, et ils permettent aux jeunes Québécois de se faire des amis de partout dans le monde. Les jeunes étrangers apportent un mode cognitif différent et des connaissances générales variées. La grande majorité des élèves obtient d’excellents rendements académiques dès que la barrière de la langue est surmontée; cela peut être une source d’inspiration et d’émulation pour les autres élèves.

Partager le mode de vie

Les élèves choisissent de passer une année au Canada pour apprendre ce qui ne s’enseigne pas dans les livres ; la culture et le mode de vie. On demande donc aux familles d’être disponibles afin de partager leurs valeurs et leur façon de voir le monde au quotidien. L’élève ne sera pas toujours d’accord avec les perceptions ou avec les idées des membres de la famille d’accueil, de leurs nouveaux amis ou des autres membres de la communauté. Il ne faut pas s’en offusquer, mais en profiter pour apprendre nous aussi sur les différences culturelles et en profiter pour leur présenter nos valeurs et notre mode de vie.