L’un des plus grands obstacles auquel les jeunes élèves AFS font face à leur arrivée au Canada est leur difficulté à avoir une communication efficace avec leur famille d’accueil, les jeunes de leur âge et leurs professeurs. Apprendre le français ou l’anglais n’est que la pointe de l’Iceberg! Nous espérons que cette section du guide pourra vous aider en tant que professeurs, membres du personnel d’une école ou direction d’école à mieux comprendre les participants AFS que vous rencontrerez et les efforts nécessaires pour se faire comprendre dans un contexte multiculturel où différentes cultures se rencontrent.

Voici quelques petites choses à considérer lorsque vous communiquez avec une personne d’une autre culture :
Il faut savoir qu’au-delà des paroles, des mots que vous utilisez, les gestes ou les expressions que vous montrez de manière naturelle peuvent exprimer tout à fait autre chose ou des choses particulières à votre culture. C’est ce que l’on appelle la communication non verbale. Cela représente nos émotions et nos sentiments. Chaque culture possède une communication non verbale particulière. Elle évolue avec la culture du pays et est établie en fonction des normes sociales. Pour pouvoir décrypter cette communication, voici quelques indications.
Les cinq canaux de la communication non verbale qui suivent vous donneront beaucoup plus d’informations que le message verbal lui-même. Toutefois, dans un contexte multiculturel, les aspects de la communication non verbale qui suivent comportent d’importants messages qui sont difficilement compréhensibles à ceux qui ne viennent pas de la même culture que le participant.

Canaux de la communication non verbale

1 Le toucher

Ceci se réfère à la façon dont on utilise le toucher dans nos communications avec les autres, si nous utilisons le contact dans nos modes de communication.

Toutes les cultures ont des règles en ce qui concerne avec qui, comment, pourquoi, quand et dans quelle circonstance les gens peuvent avoir des contacts physiques. Le toucher en public ou en privé (ou l’absence de toucher) nous donne un tas d’informations sur les gens, en commençant par comment nous saluons une personne lorsque nous la rencontrons (serrer la main, becs sur les joues, accolades, etc.). De la même manière, la façon dont les gens touchent ou pas les autres lorsqu’ils se parlent tout au long d’une conversation peut aussi varier et avoir une signification différente selon la culture.

2 La façon de regarder

Ceci réfère au rôle des yeux et du regard dans la communication avec les autres.
Les Nord-Américains considèrent que regarder les gens dans les yeux lorsqu’ils parlent est un signe d’une bonne écoute active et souvent ils interprètent également cela comme de la sincérité et de l’honnêteté. Sans ce regard direct, ils peuvent avoir l’impression qu’ils ne sont pas en contact avec leur interlocuteur. Dans certaines cultures arabes ou sud-asiatiques, les gens regardent de façon très intense les gens qui parlent et ceci peut être interprété comme un signe d’agression par un Nord-Américain. Par ailleurs, beaucoup de cultures asiatiques et africaines ainsi que les premières nations tendent à regarder autre chose et à éviter le contact direct avec les yeux. Pour les Nord- Américains, ceci est un signe de non-respect, d’impolitesse. C’est comme si ces personnes avaient quelque chose à cacher.

3 Gestes

Se réfère aux mouvements du corps (les mains, la tête, le visage, le torse, etc.) comme message de communication.
Les gestes peuvent aller avec la parole, mais ils peuvent également être indépendants de la parole et peuvent même donner un message opposé aux paroles de la personne. Toutes les cultures utilisent les gestes, mais il y a de grandes différences entre elles. Certains gestes peuvent être très subtils, tandis que d’autres sont très évidents. Les Nord-Américains se situent souvent dans le milieu, tandis que les Italiens utilisent énormément de gestes en parlant et les Japonais sont plutôt réservés dans leurs gestes. Il y a des gestes universels comme le sourire, mais il reste beaucoup de gestes spécifiques à chaque culture. Pencher la tête de droite à gauche signifie oui pour un Indien, non pour un Nord-Américain et « je suis d’accord » pour un Brésilien.

4 « La bulle » ou l’espace personnel (appelé aussi la proxémie)

On se réfère ici à l’espace nécessaire entre deux individus lors d’une conversation ou dans un lieu public.
On parle ici de l’espace nécessaire pour une personne afin qu’elle soit confortable en face ou à côté de quelqu’un. Chaque culture a ses normes en termes de proximité entre deux personnes et ceci est développé durant l’enfance. L’espace nécessaire entre deux personnes a différentes significations selon notre culture. Ceux qui ne suivent pas ces normes culturelles risquent d’être perçus soit comme étant très froid et non intéressé s’ils sont trop loin soit comme ayant une déviance s’ils s’approchent trop, ce qui peut entraîner une méfiance de la part des autres.

5 Le temps pour parler, le « timing » (aussi appelé le paralangage)

Ceci est lié à la vitesse des échanges verbaux : quand prendre la parole, les pauses dans une conversation et les silences ainsi que les interruptions.
Toutes les cultures établissent des règles par rapport au moment où on peut interrompre quelqu’un, à la vitesse où on peut lui répondre, etc. Le « rythme » d’une conversation est très important et quand une personne n’a pas le bon rythme, ne réponds pas assez vite ou trop vite, les gens autour s’en aperçoivent. Par exemple, les Nord-Américains ont une tendance à parler plus fort que les autres lorsqu’un sujet les emporte et ils le font de façon très directe. Il y a des cultures où ce style de communication serait considéré comme très impoli et insensible comme en Asie par exemple. Tandis que pour des gens de l’Australie ou de la Russie, une personne ne parlant pas assez vite sera perçue comme se retenant et ne s’engageant pas dans la conversation.

Voici quelques exemples de rituels culturels qui diffèrent beaucoup d’une région à l’autre :

La façon de s’adresser à des gens, les titres que nous utilisons pour s’adresser aux gens. Quand est-il approprié d’utiliser les prénoms ( jamais ) ? Les étudiants peuvent-ils s’adresser aux professeurs par leur prénom ? Dans certains endroits comme en Allemagne et au Japon, les règles sont très strictes par rapport au titre d’une personne, donc le fait de reconnaître la hiérarchie est indispensable. Aux Pays-Bas et en Australie, les règles par rapport à la hiérarchie et le poste qu’une personne occupe ne font pas nécessairement de différence dans la façon dont on s’adressera à cette personne.

Les rituels de salutation : Quel est le rituel approprié ? Se présente-t-on de la même façon aux gens qui sont de statut différent de soi ? Quels comportements et quels gestes sont exigés ? Par exemple, prendre la main et la secouer, pour combien de temps ? Avec une main ou deux ? Ou la façon de se saluer est-elle de se pencher devant une personne comme au Japon ? En France, faire la bise est la norme, mais chaque région a de petites différences comme le nombre de becs donnés. En Amérique du Nord, parfois il est bien vu de serrer dans ses bras, parfois c’est de donner des becs ou de saluer avec la main.

Notion de temps : Quand sommes-nous en retard et quelles sont les raisons appropriées pour être en retard ? Le concept d’être à l’heure peut différer d’un endroit à l’autre. Par exemple, en Amérique du Sud ou en Italie, être en retard d’une heure peut être considéré normal, tandis qu’au Canada, une heure de retard est inacceptable. Si une personne est en retard à cause du trafic en Amérique du Nord, cela est généralement bien compris et accepté. Si une personne est en retard en Amérique latine, car elle a croisé un ami de sa mère, cela est généralement bien compris et accepté. L’inverse dans les deux endroits peut parfois être vu comme étant impoli.

Code vestimentaire : Malgré le style assez global des adolescents, il y aura toujours des différences dans chaque pays et ce qui est considéré approprié ou pas dans un endroit différera. Par exemple, une jeune qui se maquille pourrait être perçue comme voulant paraître vieille que son âge. Une jeune fille portant des souliers de course en Italie se fera certainement regarder longuement, car ce n’est pas considéré comme étant acceptable d’être vu portant de telles chaussures dans la rue. Le fait de porter des vêtements de couleurs différentes peut signifier plus que ce que la personne veut réellement montrer.

Les valeurs et comportements

Nos comportements sont directement liés à nos valeurs. Nos comportements quotidiens (saluer, traverser une rue, ou conduire… ) sont liés à nos valeurs et influencent nos façons de faire dans toutes les situations. Par exemple, être une personne directe est vue comme étant très positif ici et cela se voit dans la façon dont nous communiquons avec les autres. Être transparent et honnête dans ce que nous aimons ou pas est vu positivement, poser des questions est également vue de façon positive. Tandis qu’en Asie, ils valorisent davantage la communication indirecte. Si un élève a une difficulté, il ne lèverait jamais la main au milieu d’un cours pour poser une question et il y a de fortes chances pour que cet élève utilise une autre personne pour poser une question et même régler un problème.

Voici quelques exemples de comportements liés aux valeurs culturelles :

 

Vivre, étudier et travailler dans un contexte interculturel n’est jamais simple, mais il y a toujours plusieurs opportunités d’apprentissage par rapport aux autres et à soi-même.

Sources :
Hall, E.T. The Silent Language. New York, NY: Anchor, 1973

 

Ateliers en interculturel

AFS offre aussi des formations en compétences interculturelles pour les écoles secondaires. Pour favoriser la communication interculturelle, pour explorer la notion d’identité culturelle, ou pour approfondir la sensibilité et l’ouverture aux différences, AFS offre gracieusement des formations dynamiques et interactives  pour encourager le dialogue et la collaboration en salle de classe. Contactez-nous pour discuter de vos besoins et organiser une formation pour votre école!