Et si nous n’avons pas d’enfants ?

Une famille ou un couple sans enfant apprécieront peut-être davantage la compagnie d’un élève étranger et auront beaucoup de plaisir à découvrir le monde à travers le regard de l’adolescent.
Certains jeunes considèrent que vivre dans une famille sans enfant est même un avantage.

Quelles conditions faut-il remplir pour être famille d’accueil ?

AFS ne fait pas de distinction d’ethnie, de sexe, d’orientation religieuse, politique ou sexuelle dans la sélection des familles. Si vous avez envie de connaître des jeunes issus d’autres cultures, avez un cœur généreux, le sens de l’humour et beaucoup de patience, si vous faites preuve de souplesse et de diplomatie, si vous souhaitez apprendre, êtes suffisamment disponibles, êtes prêts à ouvrir votre porte et avez un lit à disposition, toutes les chances sont de votre côté. Par ailleurs, veuillez noter qu’AFS a comme politique de vérifier les antécédents criminels en matière d’abus et de violence familiale.

Pouvons-nous choisir l’élève que nous accueillerons ?

Oui. AFS fera une présélection parmi tous les dossiers en se basant sur vos intérêts, votre mode de vie et vos préférences (fille ou garçon, nationalité, etc.). Avec ces informations en main, AFS vous présentera le dossier de 2 ou 3 élèves étrangers et vous pourrez choisir celui ou celle que vous préférez. Si aucun des choix proposés ne vous convient, AFS vous présentera de nouveaux dossiers.
Et si nos enfants sont encore petits ?
Un nouveau grand frère ou une sœur aînée, c’est peut-être ce qu’il faudrait. Il y a des jeunes qui demandent expressément d’être placés dans une famille ayant de petits enfants.

Devons-nous envoyer un jeune à l’étranger pour pouvoir accueillir ?

Non, ce n’est pas nécessaire.

Et si les deux parents travaillent à l’extérieur ?

Cela ne pose pas de problème. Le jeune que vous accueillez passe toute la journée à l’école. Il n’est à la maison que le soir et la fin de semaine. Toutefois, il est important que le vœu de tous, à savoir l’intégration dans la famille, puisse se réaliser.

Puis-je accueillir un jeune en étant seul responsable de ma famille ?

Oui. Un nombre croissant de familles monoparentales prennent part au programme d’accueil d’AFS.

Les familles d’accueil sont-elles rémunérées ou compensées ?

Non. Elles prennent un jeune chez elles par intérêt pour les autres cultures et pour contribuer à la mission d’AFS, soit une meilleure compréhension entre les peuples et la construction d’un monde plus juste et pacifique. Par ailleurs, accueillir est une expérience enrichissante pour toute la famille.

Combien de temps les jeunes en échange restent-ils au Québec ?

La majorité de nos familles accueillent pour une période de 11 mois (une année scolaire), soit d’août à juillet. Nous offrons aussi, dans certaines régions, un programme intensif d’été. Les familles peuvent alors accueillir un jeune pendant 4 semaines, généralement de la mi-juillet à la mi-août.

Sommes-nous tenus d’accueillir le jeune pour la durée complète du programme ?

L’engagement des familles est habituellement pour la durée complète du programme. Toutefois, en tout temps et à la demande de la famille, il est possible de mettre fin à l’accueil. Nous comprenons que les priorités et la situation familiale puissent changer. De plus, même si AFS tente de faire le meilleur jumelage possible, il arrive parfois que cela ne fonctionne pas. AFS offre un soutien aux familles et aux jeunes. En cas de difficulté, les familles peuvent contacter leur bénévole et tenter ensemble de résoudre les problèmes. Dans le cas où cela ne fonctionnerait pas, AFS retirera le jeune de la famille et lui en trouvera une nouvelle. Le changement de famille s’effectue habituellement en deux ou trois semaines.

Le jeune que nous accueillons doit-il avoir une chambre individuelle ?

Non. Beaucoup de jeunes partagent la chambre d’une sœur ou d’un frère d’accueil. Apprendre à partager et à s’adapter fait partie de l’expérience AFS.

Dans quelle école le jeune doit-il aller ?

C’est la famille d’accueil qui inscrit le jeune à l’école, mais AFS vous indiquera comment procéder.

Que se passe-t-il si nous avons des vacances déjà planifiées ?

Le jeune que vous accueillez s’adapte à votre famille. Selon ce que vous déciderez, le jeune pourra accompagner votre famille en vacances ou si ce n’est pas possible, il restera dans sa région d’accueil, soit avec un ami, un voisin, ou un membre de votre famille, pourvu que ce placement temporaire soit préalablement approuvé par AFS. Au besoin, AFS s’occupera de trouver une famille temporaire si vous n’êtes pas en mesure de le faire.

Quel est l’âge des jeunes en échange et d’où viennent-ils ?

En principe, ils ont de 16 à 18 ans. Nos jeunes viennent d’une trentaine de pays partout dans le monde : Asie, Amérique, Océanie et Europe.

Quel est le processus de sélection ?

Vous devez remplir le dossier de famille d’accueil et le retourner à votre bénévole local ou au bureau d’AFS Interculture Canada. Un bénévole viendra ensuite à votre domicile pour rencontrer votre famille et apprendre à vous connaître davantage. Selon vos intérêts et préférences, le bénévole vous présentera ensuite le dossier de quelques élèves. Vous pourrez faire votre choix. Vous serez ensuite invités à des rencontres AFS avec les autres familles. Et finalement arrivera le moment d’accueillir le jeune dans votre famille!