AFS, par l’entremise du développement de compétences en matière de communication et d’adaptation à l’inconnu, donne à ses participants un nouveau point de vue sur les autres peuples et cultures. L’empathie et la compassion résultante leur permet de se placer en tant que médiateurs lors de futurs conflits.

Les recherches démontrent que les participants AFS ont une plus grande diversité culturelle dans leurs cercles sociaux et professionnels. Ils ont aussi plus de chance d’avoir un emploi qui implique de fréquentes interactions avec des gens d’autres cultures. La mention dans un curriculum vitae de la participation à un programme d’études à l’étranger démontre aux futurs employeurs qu’ils s’adressent à un candidat capable de travailler avec des gens d’autres cultures.