Les débuts d’AFS

En 1914, A. Piatt Andrew a mis sur pied American Field Service (AFS) qui avait comme mission de transporter les soldats français blessés. AFS a débuté ses opérations dans un hôpital militaire auxiliaire situé dans le Lycée Pasteur à Neuilly-sur-Seine à Paris. Cet hôpital, géré par des bénévoles et financé par des citoyens, a ouvert ses portes en septembre 1914. Il s’agissait d’une extension de l’hôpital « American Hospital of Paris » situé tout près.
Les ambulanciers AFS n’étaient pas armés. Leur mission était une mission de compassion et non de conflits. Pendant la guerre, 2 500 hommes ont servi l’American Field Service avec l’Armée française.
127 ambulanciers AFS sont morts en sauvant la vie de soldats blessés durant les batailles de la Première Guerre Mondiale. Deux bénévoles AFS ont reçu la Légion d’honneur, 5 la Médaille militaire, 245 la Croix de Guerre et 21 une citation de section.
En 1917, AFS comptait 2 500 conducteurs qui ont transporté plus de 500 000 blessés.

Entre les guerres

Stephen Galatti a participé à la création de l’association AFS dans les universités françaises qui a envoyé 222 étudiants de niveau collégial à destination et en provenance des États-Unis entre 1919 et 1952. En 1936, à la suite du décès d’A. Piatt Andrew, Stephen Galatti devient directeur général de l’organisation.

La Deuxième Guerre Mondiale

En septembre 1939, lorsque la Deuxième Guerre mondiale débuta, Stephen Galatti réorganisa AFS en tant que corps ambulancier bénévole qui fut actif en France, au nord de l’Afrique, au Moyen- Orient et en Italie.

Après la Deuxième Guerre Mondiale

Après la Guerre, Stephen Galatti et 250 ambulanciers AFS se sont engagés à maintenir la tradition d’entraide internationale et ont créé des bourses AFS internationales.

Début des échanges étudiants

La tradition AFS de compréhension entre les cultures et d’entraide, continuera par le biais d’échanges interculturels éducatifs. Avec l’appui du Département d’État, AFS débuta le programme allemand qui s’est ensuite élargi pour inclure des étudiants provenant des pays « ennemis » tels le Japon et l’Allemagne.
Lors du décès de Stephen Galatti en 1964, les programmes AFS incluaient plus de 60 pays.

Depuis les années 1970

La multinationalisation des programmes est survenue en 1971 avec l’introduction d’échanges étudiants dans des pays autres que les États-Unis.

  • En 1972, AFS a mis sur pied le programme pour les éducateurs de l’Union Soviétique et la Pologne.
  • En 1978, AFS Interculture Canada devient membre du réseau international AFS.
  • En 1980, AFS a étendu ses programmes en Chine, Thaïlande, Amérique Latine, Jordanie et au Ghana.
  • En 1989, AFS a reçu une mention spéciale des Nations Unies en reconnaissance de sa contribution aux jeunes de partout dans le monde.
  • Durant les années 1990, AFS a débuté son programme de Service communautaire et a étendu son réseau à 52 pays.
  • En 1997, AFS a commencé l’accueil d’étudiants provenant de la République de Chine en collaboration avec le Ministère de l’éducation chinois.

Aujourd’hui

Le réseau AFS International compte plus de 55 pays.

Plus de 14 000 jeunes participent chaque année à cette expérience, pour un total de 325 000 participants depuis 1947.

Le réseau compte plus de 40 000 bénévoles actifs dans le monde entier.

AFS est un fier partenaire officiel de l’UNESCO depuis avril 2015.