Le premier contact

Il est très important que le conseiller contacte la famille et le participant dès le début de l’expérience ou même avant et établisse un lien de confiance avec eux. De cette façon, si une quelconque difficulté empêche la famille et le participant de communiquer entre eux, il pourra aider à la comprendre et la résoudre rapidement, diminuant ainsi les risques de difficulté plus importante.

Avant l’arrivée du participant

Il se peut très bien que le conseiller AFS ne soit pas choisi tant que le responsable local des conseillers n’ait pas reçu un avis du bureau AFS confirmant le placement du participant.

Le conseiller AFS doit bien connaître l’organisation et participer aux sessions locales d’orientation, cela avant et après l’arrivée du participant. Le conseiller devrait bien connaître les guides pratiques destinés aux familles d’accueil et à l’école dans lesquels se trouvent les concepts de base et les lignes directrices nécessaires.

L’idéal serait que le conseiller en vienne à connaître les différents membres de la famille d’accueil en les rencontrant à quelques reprises avant l’arrivée du participant. Il devrait expliquer son rôle dès le départ de façon à ce que ses visites régulières soient perçues comme quelque chose visant à aider chacun à vivre une expérience positive.